Ce dernier week-end d'octobre,

un meli-melo de haut vol à la Salle des Fêtes de Clansayes.

L'association "Ça Bouge à Clansayes" a reçu la troupe de l'Atelier Théâtre d'Allan.

Des histoires déjantées, caustiques, décalées et même grinçantes mais tellement drôles. Les deux représentations qui viennent de clôturer la programmation 2011 de ÇBAC ont été chaleureusement applaudies par le public. Un théâtre différent, une troupe enthousiaste et performante, un metteur en scène exigeant, des costumes ahurissants enfin tous les ingrédients y étaient pour ce spectacle vraiment désopilant, de très bonne facture et hors des sentiers battus. Le velouté de potimarron ainsi que les gourmandises sucrées et salées ont été très appréciées. La soirée s'est terminée dans un méli-mélo d'échanges conviviaux entre comédiens, public et organisateurs. Un grand merci à la commune de Clansayes, à tous les bénévoles, aux associations voisines qui ont contribué et prêté leur concours et leur matériel pour la réussite de cette manifestation et bien sûr aux vignerons pour leur savoureux soutien. UN MELI-MELO à voir et à revoir.

melimelo-20102011-73-pt MELIMELO-462-pt MELIMELO-533-pt melimelo-29102011-55-pt

"MELI MELO" Un spectacle à l'humour parfois grinçant et délirant mais assurément désopilant.

Mise en scène Jean-François Cousin
Technique Jean-Noël Cousin
Durée 1h45
Contact email

Tél. 06 68 24 96 96 et 04 75 46 67 79

Dans une atmosphère d'Europe Centrale en l'Eglise St Michel de Clansayes...

Le Trio TZARIK,

Un trio de femmes tout en sensibilité et poésie.

Le TRIO TZARIK nous a proposé un véritable périple vocal à travers les pays d'Europe centrale ... du Caucase à la Méditerranée en passant par la Bulgarie, la Géorgie, l'Arménie, la Tchétchénie, la Grèce, la Macédoine,la Sardaigne, le Portugal et l'Espagne. Ces chants traditionnels interprétés par Jeanne-Marie AUBERT-ARNAUD, Valérie ROSIER et Véronique GERARD-YAZIDJIAN avec beaucoup de sensibilité, sont emprunts de mélodies vibrantes qui réveillent nos émotions et nous touchent au plus profond de nous même. Un concert très intimiste à la lueur des bougies et avec quelques percussions pour accompagner ces trois voix aux inflexions inhabituelles dans un répertoire d' hymnes à l'amour, de berceuses ou de chants d'allégresse.

Ce trio féminin vêtu à la manière des femmes d'Europe Centrale, semble ainsi venu de lointaines contrées Arméniennes ou Tchétchènes. Et pourtant c'est dans la région de Buis-les-Baronnies que la formation, initialement Quatuor TZARIK, a vu le jour en 2006,  et c'est à Clansayes que le Quatuor devenu Trio en 2011 a accepté de donner son premier concert ce dimanche 9 octobre en l'église St Michel, avec un nouveau répertoire et avec une mise en scène pleine de poésie et de fraicheur. Le public a été très touché par ce triode voix féminines tout en sensibilité.

Le verre de l'amitié à suivi le concert jusqu'au coucher du soleil.

Organisation "Ça bouge à Clansayes" avec le soutien des domaines des ROSIER et d'Eyguebelle.

 

2011-triotzarik402 2011-trio-tzarik410
2011-trio-tzarik405

REPERTOIRE 2011 - programme

  • Andéka - Traditionnel tzigane
  • Ashun daye mori - Traditionnel tzigane
  • Ederlezi - Traditionnel tzigane
  • Lluba - Traditionnel tzigane
  • La ritournelle de Mathilde - Traditionnel tzigane
  • Rumelaï - Traditionnel tzigane
  • Laz gwach - Traditionnel géorgien
  • Stiglara - Traditionnel tchétchène
  • T'ach veli h'a - Traditionnel tchétchène
  • Aïsor ton é - Traditionnel arménien
  • Delé Yaman - Traditionnel arménien
  • Martiki yerke - Traditionnel arménien
  • Rouri - Traditionnel arménien
  • Liliano mome - Traditionnel bulgare
  • Makedonsko devoytché - Traditionnel macédonien
  • More sokol pie - Traditionnel macédonien
  • Limpide soleil de justice - Traditionnel grec
  • Laras de coradu - Traditionnel sarde
  • Arrinconamela - Populaire gitan
  • Lama bada Traditionnel - arabo-andalou
  • Perseguiçao - Traditionnel portugais

Mini-Bio des interprètes:

Jeanne-Marie AUBERT-ARNAUD enseigne la musique à l'école de musique "Notes en Bulles" de Buis les Baronnies, est également musicienne (accordéon diatonique et piano), chante et joue de l'accordéon dans le duo "Les amants de la st Jean" chansons françaises.

Valérie ROSIER chante avec les choeurs "Mégaphone" et "Orphée Eurydice" dirigés par Jean-Paull Fink et "Monalisa" dirigé par Isabelle Fink

Véronique GERARD-YAZIDJIAN chante avec le choeur "Monalisa"et étudie le violoncelle depuis 3 ans. Elle est à l'origine du trio Tzarik.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

"Standing ovation" à Clansayes pour Coline Serreau et ses chers choristes !

2011-DELTA-2La Chorale du DELTA qui a démarré sa tournée Provençale 2011 en l'église St Michel de Clansayes, mercredi 13 juillet, a reçu une "standing ovation".
2011-DELTA-6Il y a trois ans déjà, la chorale du DELTA découvrait le village et l'église de Clansayes. Et depuis, chaque été, elle est accueillie très chaleureusement par la petite équipe de « Ça bouge à Clansayes" et par un public devenu très amical. Ce sont des retrouvailles attendues.

« Clansayes est une halte incontournable dans notre tournée », nous confie non seulement Coline Serreau, mais aussi ses chers choristes.

Comment ne pas succomber au charme de la Chorale du DELTA, de ses choristes amateurs passionnés dont le rendu musical est proche du professionnel, de leur ardente et si talentueuse Chef de chœur, Coline !
2011-DELTA-4Entre deux oeuvres, Coline nous livre quelques confidences de l'époque du compositeur voir même nous révèle le mauvais caractère de Haendel. Cela pimente agréablement le concert et établit un lien de complicité avec le public. Si bien que lorsque tous quittent l'église et se retrouvent sur le parvis autour du verre de l'après concert, ils sont assaillis par le public qui témoigne sa gratitude pour ce merveilleux moment musical. Voià, c'est comme çà, et on ne va pas s'en plaindre. Rendez-vous est donc pris pour juillet 2012.

 

 

Catherine Charras-Devillard  - 17/07/2011


Coline Serreau, une musicienne formidable !

Texte © dominique cozette. Source "Cozette vide sa plume" . Un blog aussi formidable !

2011-cozette-colineW-203x300Si on vous dit Coline Serreau, vous pensez aussitôt trois hommes et un couffin, ce chouette film vieux comme mes couches qui a étonnamment bien vieilli, dans le sens pas pris une ride sur le cul du bébé et qu'on peut regarder en famille recomposée sans se prendre un bide velu avec des ados aussi enclins à l'urbanité qu'un ministre de l'intérieur à la tolérance. Coline, c'est plein d'autres films d'une fraîcheur sauvage et poétique, d'un engagement joyeusement féministe et résolument écologiste. Le dernier, c'est un superbe documentaire gai, pédagogique et positif sur l'avenir de l'agriculture si chacun le désire (solutions locales pour désordre global : à voir absolument).

Mais Coline, c'est aussi une formation musicale béton pointue, des compositions de musiques de film, de la mise en scène d'opéras, et plus précisément en ce moment, sa chorale du Delta — qu'elle anime tous les dimanches rue du Delta à Paris avec rigueur, humour et créativité — qu'elle vient balader chaque été dans les magnifiques villages de la Drôme provençale et ses environs de plus en plus lointains vu son succès qui y fait tache d'huile (d'olive).

Bien que composée de choristes amateurs, cette chorale sonne très très pro. Coline mène sa quinze-vingtaine de chanteurs/teuses avec poigne et enthousiasme, racontant pour chaque courte pièce une anecdote sur son compositeur ou le sens de la chanson. La représentation est gratuite mais on peut mettre dans un chapeau ou acheter le CD de la chorale. « Mais il n'est pas terrible, nous rassure-t-elle, ce n'est pas vraiment une affaire. Sauf la fin : la fin est très belle ».

Puis on passe au sympathique buffet offert par les vignerons locaux et les généreux bénévoles et, sur fond de coucher de soleil sur les reliefs arrondis flanqués de quelques éoliennes, nous pouvons papoter avec cette femme simple, chaleureuse, joyeuse avant qu'elle retourne avec ses talentueux choristes sur les hauteurs de Dieulefit, dans sa tour de Babel en vieilles pierres où elle les couve, les nourrit, les affine, les dorlote...

Si vous êtes dans le coin, ne vous privez pas de ce plaisir, c'est là : dates, et c'est jusque début août.

17/7/2011